Accueil MSH-Alpes


Syndicate content

Évènements

Focus

ConférenceMonday 24 September 2018

La peau, une histoire sensible. De l’enveloppe à l’intériorité

La peau, une histoire sensible. De l’enveloppe à l’intériorité

17h30-18h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Conférence de rentrée

C’est par la peau que le corps se dévoile.
Lisse, flétrie, blanche, bronzée, … elle révèle bien davantage que la couleur ou l’apparence qu’elle revêt. Georges Vigarello, historien du corps et des pratiques corporelles dans leur matérialité comme leurs représentations, dresse un panorama des rapports complexes que les hommes et les femmes entretiennent avec leur « enveloppe » au cours de l’histoire. Une enveloppe qui en dit long sur les relations sociales, politiques et culturelles inter-genres, générations et même pays.

Georges Vigarello est directeur d’études émérite à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales).  C’est un spécialiste de l’histoire des représentations du corps et des pratiques corporelles et de l’histoire de la santé et de l’hygiène.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur ces thématiques dont :

  • Le Propre et le sale : l'hygiène du corps depuis le Moyen Âge (Ed. du Seuil, 1985)
  • La silhouette, naissance d’un défi (Ed. du Seuil, 2012)
  • Histoire de la virilité - dir. avec Jean Jacques Courtine et Alain Corbin. 3 vol. (Ed. du Seuil, 2011)
  • Histoire de la beauté. Le corps et l’art d’embellir, de la Renaissance à nos jours (Ed. du Seuil, 2014)
  • Le sentiment  de  soi.  Histoire  de  la  perception  du  corps. Suivi de La sensibilité contemporaine (Éd. Points, 2016)

Cette conférence se déroulera à l'issue du séminaire "Anthro-peau-logie" organisé par le CDP Cosmethics à la MSH-Alpes de 15h00 à 17h00.

Conférence ouverte à tous | Entrée libre sans réservation
 

ConférenceTuesday 9 October 2018

L'antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

L'antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Une conférence de Wiktor Stoczkowski, animée par Laurent Bègue, dans le cadre du cycle "Avenue centrale. Rendez-vous en sciences humaines".

L’antiracisme moderne naquit après la défaite du nazisme, sous les auspices des organisations internationales nouvellement créées. Pour lutter contre le racisme, ces organisations ont décidé d’éradiquer la notion de races humaines. Jusqu’au début des années 2000, la science apportait un soutien unanime à cette idée. En effet, la génétique des populations alors en vogue semblait démontrer que les races humaines n’existent pas. La situation a changé au début du XXIe siècle, avec l’invention de nouvelles méthodes d’exploration du génome humain. Wiktor Stoczkowski présentera, au cours de cette conférence, les résultats de ces différentes recherches, afin d’analyser leurs conséquences sociales, politiques et morales.

Wiktor Stoczkowski est anthropologue, directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), chercheur au Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS) du Collège de France. Ses travaux portent sur l’anthropologie des savoirs dans les sociétés occidentales.

-------------

Conférence dans le cadre de 28 nuances de sciences 2018, la Fête de la Science sur le domaine universitaire.
Ouverture de cette 5eme saison par Eric Saint-Aman, Vice Président Recherche de l'Université Grenoble Alpes.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Évènements du Mois

ConférenceFriday 21 September 2018

Les troubles du comportement alimentaire

12h30  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Conférence "Food sentimentale" dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

Les troubles des conduites alimentaires (anorexie, boulimie, hyperphagie) font partie des préoccupations de santé publique.
Ils débutent fréquemment à l’adolescence et à l’arrivée dans l’enseignement supérieur. La puberté est une période où le corps est en pleine transformation. Les adolescents deviennent particulièrement sensibles à l’apparence physique, et l’estime de soi chute, en particulier chez les filles. Nombre d’entre elles cherchent alors à lutter contre ces modifications pubertaires en pratiquant une restriction alimentaire qui leur donne la sensation de mieux maîtriser leur vie. Mais jusqu’où les mènera ce comportement ? Comment prévenir l’entrée dans les troubles des conduites alimentaires ? Cette conférence de Rebecca SHANKLAND présentera les moyens actuels de prévenir et d’accompagner les problématiques alimentaires.

Rebecca Shankland est Maître de Conférences en psychologie, responsable du Diplôme Universitaire de Psychologie Positive (Université Grenoble Alpes). Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les problématiques alimentaires, dont Les troubles du comportement alimentaire. Prévention et accompagnement thérapeutique (Dunod, 2016).

ENTRÉE LIBRE / GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu : Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

ConférenceSaturday 22 September 2018

Bouger un peu, puis manger plus ?

12h00  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Conférence "Food sentimentale" dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

"Manger mieux, bouger plus", "manger 5 fruits et légumes par jour",  "pour votre santé pratiquez une activité physique régulière", sont autant de messages de promotion de la santé que nous connaissons bien.
Pourtant, bien que l’alimentation et l’activité physique fassent l’objet des principales résolutions prises en début d’année en matière de santé, ces résolutions ne sont pas tenues par la très grande majorité des individus. Pourquoi est-ce si difficile d'adopter des comportements que l’on croit pourtant être « bons » pour notre santé ? Nous verrons, au cours de cette présentation d'Aïna CHALABAEV, quelles sont les connaissances qui ont été développées en psychologie de la santé sur les raisons qui peuvent expliquer ces difficultés, ainsi que sur des pistes concernant les moyens de les surmonter.

Aïna Chalabaev est Maître de conférences et directrice du laboratoire SENS (Université Grenoble Alpes).

GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu : Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

ConférenceSaturday 22 September 2018

Quand nos nouvelles façons de manger bousculent le droit de l'alimentation

14h30  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Conférence "Food sentimentale" dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

Les défis alimentaires du XXIe siècle à la lumière du droit.
Nous n'en avons pas toujours conscience mais le droit encadre, voire gouverne, bon nombre de nos actes quotidiens, dont notre alimentation.  Conception, semences, culture, transport, transformation de nos aliments, traitement des déchets, respect (ou pas) de nos besoins et/ou de nos idé(ologi)es alimentaires, sécurité sanitaire, encadrement de la teneur nutritionnelle de ce que nous achetons en magasin, droits des travailleurs, prise en compte des droits des générations futures, droit du sol, etc., : il nous est possible de déceler du droit à chaque étape de la chaîne alimentaire. Or, nos aliments et notre alimentation sont en pleine mutation. Comment le droit parvient-il (ou échoue-t-il) à s'adapter aux défis alimentaires du XXIe siècle tels que l'évolution des modes de culture, la digitalisation, l'explosion des alimentations particulières, la recherche de mieux-être animal, la protection de l'environnement, pour n'en citer que quelques-uns ? Quels droits pouvons (devons ?)-nous revendiquer les uns et les autres pour garantir que demain nous, et ceux dont nous avons la charge, pourrons (encore ? ou à nouveau ?) manger d'une façon qui nous convient et nous correspond ?
Cette communication de Florence ARNAUD sera l'occasion de présenter certains de ces défis clés au regard de nos droits de mangeurs et de citoyens du XXIe siècle.

Florence Arnaud est docteur en droit privé, enseignante de droit privé et chercheure en droit de l’alimentation au Laboratoire CERDI (Université Paris-Sud).

GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu : Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

ConférenceSaturday 22 September 2018

Comment les enfants apprennent-ils à manger ?

13h00  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival

Conférence "Food sentimentale"  dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

Les enfants présentent des difficultés à élargir leur répertoire de consommation notamment en raison de leur forte néophobie, à savoir leurs réticences à goûter des aliments pour la première fois. Ils vont cependant devoir apprendre à dépasser ces réticences pour subvenir à leur condition d’omnivore consommant une large variété d’aliments. Certaines pratiques éducatives contribuent largement à cet apprentissage. Il s’agit d’une part d’expériences alimentaires telles que la variété précoce ou l’exposition répétée, et d’autre part d’expériences sociales relatives par exemple à la tonalité affective du contexte de consommation ou l’instauration de règles plus ou moins strictes. Les jeunes enfants présentent par ailleurs une bonne capacité d’autorégulation énergétique, ce qui leur permet d’ajuster leurs prises alimentaires à leurs besoins. Cette capacité tend néanmoins à se déréguler avec le temps, notamment sous l’effet de pratiques éducatives délétères telles que les hyper-restrictions ou les hyper-sollicitations.
A l’aide de travaux en psychologie expérimentale, Natalie RIGAL exposera les processus par lesquels ces pratiques agissent sur les comportements alimentaires de l’enfant (la variété alimentaire de son répertoire de consommation et la prise en compte de ses besoins énergétiques). Mais surtout, montrera que ces pratiques ont un mode d’action différentes selon certaines caractéristiques de l’enfant, entre autres son tempérament.
Les parents et l’enfant forment un système. Il faut les considérer conjointement.

Natalie Rigal est Maître de conférences en psychologie du développement de l’enfant au Laboratoire de Psychologie Clipsyd (EA 4430 - Université Paris Nanterre).

GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu : Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

ConférenceSaturday 22 September 2018

Food sentimentale : Conférences apéritives

Samedi 22 sept : 11h00 & 14h00  |  Valence - Place des Clercs

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Un format court (15 minutes) pour ces 2 conférences "Food sentimentale" animées par Laurent Bègue dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival. De quoi vous ouvrir l'appétit !

--------------

Accrocs à la viande : pourquoi & comment ?
La viande a un statut patrimonial en France, mais l'on sait aujourd'hui que sa consommation à grande échelle a un impact sur l'environnement, la santé et la qualité des pratiques d'élevage. En dépit de ces raisons, consommer de la viande est considéré comme normal, naturel et nécessaire. Par quels mécanismes psychologiques parvenons-nous à maintenir nos appétits carnivores face aux bonnes raisons de nous alimenter autrement ?

Psychologie & alcool
La molécule d’éthanol a des effets très puissants sur le cerveau humain. Ce psychotrope préféré des Français tire son succès de ses propriétés biochimiques, mais également des significations culturelles qu’il évoque. A travers la présentation d’expériences de psychologie sociale, on montrera comment l’alcool influence nos pensées et notre comportement même lorsque nous buvons une boisson que nous croyons alcoolisée mais qui ne l’est pas.

Laurent Bègue est professeur de psychologie sociale, membre du Laboratoire LIP/PC2S (UGA - USB), membre senior de l'Institut universitaire de France et directeur de la MSH-Alpes.

ENTRÉE LIBRE

Lieu : Place des Clercs - Valence

ConférenceSunday 23 September 2018

Manger bio : un peu, beaucoup, passionnément...

10h00  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Conférence "Food sentimentale"  dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

L'alimentation bio connaît un essor important auprès des consommateurs. Cependant, elle signale de profondes inégalités d'accès et peine à se développer au sein des familles aux revenus modestes. Le prix élevé des produits est avancé pour expliquer ce phénomène. A partir d'enquêtes qualitatives menées en Métropole lyonnaise, Michel STREITH montrera comment différentes facettes méconnues (rapport au territoire local, attitudes, savoirs, croyances, valeurs, émotions, perception des normes) interagissent avec la dimension économique et permettent de mieux comprendre les difficultés, mais également les potentialités de ces familles à s'alimenter en bio.

Michel Streith est anthropologue, directeur de recherche CNRS au laboratoire psychologie sociale et cognitive (LAPSCO, Université Clermont Auvergne - CNRS).

GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu : Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

ConférenceSunday 23 September 2018

Comprendre le comportement du consommateur par l'économie expérimentale

12h30  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Conférence "Food sentimentale"  dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

L’alimentation représente un immense défi pour les questions de durabilité. La prévalence de l’obésité en France est aujourd’hui de 17% et sera de 27% en 2030 selon une projection de l’Organisation Mondiale de la Santé. L’obésité représente un coût social important car elle est responsable de nombreuses maladies. Par ailleurs, les systèmes alimentaires contribuent à 19%-29% des émissions anthropiques mondiales de gaz à effet de serre. Dans les pays de l'Union Européenne, environ un tiers de l’impact environnemental des ménages peut être lié à la consommation d'aliments et de boissons. Un changement de régime alimentaire s’impose donc comme l'une des propositions les plus importantes pour accéder à la durabilité.

Pour infléchir les comportements vers une consommation durable, les pouvoirs publics ont à leur disposition plusieurs outils. L’efficacité théorique de ces outils dépend des hypothèses comportementales que l’on attribue aux consommateurs.

L’économie comportementale offre les outils nécessaires à la compréhension des déterminants des choix alimentaires. Lorsqu’il fait ses choix, le consommateur prend des décisions rapides parfois non raisonnées. Les décideurs publics peuvent choisir de mettre en place des politiques publiques permettant d’aider les consommateurs à faire des choix plus durables. En reproduisant à petite échelle des situations d’achat, l’économie expérimentale permet d’évaluer l’efficacité de ces politiques.

Laurent Muller est Docteur en économie, chercheur INRA au laboratoire d'économie appliquée de Grenoble (GAEL - UGA / CNRS / INRA).
 

GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu : Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

ConférenceSunday 23 September 2018

L'intérêt d'une alimentation végétalisée. Le pourquoi, le comment ainsi que les bénéfices à espérer

14h00  |  Valence - Champ de Mars | Grand chapiteau

Organisé par la Maison des Sciences de l’Homme Alpes, en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes et Valence en Gastronomie Festival.

Conférence "Food sentimentale"  dans le cadre du Valence en Gastronomie Festival

L'intérêt d'une alimentation végétalisée. Le pourquoi, le comment ainsi que les bénéfices à espérer.
L'alimentation est un enjeu majeur de santé publique. Bien conçue, elle a le pouvoir d'augmenter notre espérance de vie ainsi que d'améliorer notre qualité de vie. Le Dr. BERNARD-PELLET exposera à l'occasion de cette conférence comment et pourquoi végétaliser son assiette pour le plaisir des papilles et la préservation de votre santé.

Jérôme Bernard-Pellet est médecin nutritionniste et co-fondateur de l'APSARES (Association des Professionnels de Santé pour une Alimentation Responsable).

GRATUIT / INSCRIPTION CONSEILLÉE

Lieu :  Champ de Mars | Grand chapiteau - Valence

Soutenance de thèseMonday 24 September 2018

L'Oeuvre d'Ortensio Lando entre paradoxe et autopromotion

14h00-18h00  |  Salle du 2nd étage

LUHCIE

Soutenance de thèse de Federica GRECO, sous la direction de Serge Stolf et de Francis Goyet.

Résumé de thèse [PDF]

 

ConférenceMonday 24 September 2018

La peau, une histoire sensible. De l’enveloppe à l’intériorité

17h30-18h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

MSH-Alpes et CDP Cosmethics

Conférence de rentrée

C’est par la peau que le corps se dévoile.
Lisse, flétrie, blanche, bronzée, … elle révèle bien davantage que la couleur ou l’apparence qu’elle revêt. Georges Vigarello, historien du corps et des pratiques corporelles dans leur matérialité comme leurs représentations, dresse un panorama des rapports complexes que les hommes et les femmes entretiennent avec leur « enveloppe » au cours de l’histoire. Une enveloppe qui en dit long sur les relations sociales, politiques et culturelles inter-genres, générations et même pays.

Georges Vigarello est directeur d’études émérite à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales).  C’est un spécialiste de l’histoire des représentations du corps et des pratiques corporelles et de l’histoire de la santé et de l’hygiène.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur ces thématiques dont :

  • Le Propre et le sale : l'hygiène du corps depuis le Moyen Âge (Ed. du Seuil, 1985)
  • La silhouette, naissance d’un défi (Ed. du Seuil, 2012)
  • Histoire de la virilité - dir. avec Jean Jacques Courtine et Alain Corbin. 3 vol. (Ed. du Seuil, 2011)
  • Histoire de la beauté. Le corps et l’art d’embellir, de la Renaissance à nos jours (Ed. du Seuil, 2014)
  • Le sentiment  de  soi.  Histoire  de  la  perception  du  corps. Suivi de La sensibilité contemporaine (Éd. Points, 2016)

Cette conférence se déroulera à l'issue du séminaire "Anthro-peau-logie" organisé par le CDP Cosmethics à la MSH-Alpes de 15h00 à 17h00.

Conférence ouverte à tous | Entrée libre sans réservation
 

ConférenceMonday 24 September 2018

Paroles croisées autour de la maladie de Huntington : recherche scientifique et enquêtes artistiques

12h30-14h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

SFR Création

Dans cette conférence Art&Santé, Anne Collod, chorégraphe et Alice Rivières, écrivaine, toutes deux membres du Collectif Dindingdong – Institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington – mèneront une discussion autour de cette maladie avec Frédéric Saudou et Sandrine Humbert – chercheurs au Grenoble Institut des Neurosciences.

Les intervenants présenteront les travaux qu’ils mènent en lien avec des personnes touchées par la maladie et leurs proches en mettant en avant les spécificités et points de recoupements entre leurs domaines respectifs de recherche artistique et scientifique.

Gratuit sur innscription

SéminaireMonday 24 September 2018

Anthro-peau-logie

15h00 à 17 h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

CDP Cosmethics

Séminaire "Anthro-peau-logie" du CDP Cosmethics

Programme [en cours de finalisation] :

  • Introduction du séminaire -  Jean-Claude Le Joliff (Cosmétothèque, Paris)
  • Pourquoi veut-on s'éclaircir la peau ? -  Gilles Boetsch (UMI ESS, CNRS - Dakar)

Le séminaire sera suivi à 17h30 par une conférence ouverte à tous "La peau, une histoire sensible. De l’enveloppe à l’intériorité" par Georges Vigarello.

 

 

Colloque internationalTuesday - Friday, 25 - 28 September 2018

11es journées du réseau Lexicologie, Terminologie, Traduction

IMAG (25 et 26 septembre) et MSH-ALPES (27 et 28 septembre)

Organisé par le Réseau Lexicologie Terminologie Traduction

Lexique(s) et genre(s) textuel(s) : approches sur corpus

Ces journées seront le onzième colloque organisé en 25 ans par le réseau Lexicologie Terminologie Traduction. Elles font suite au dixième colloque LTT qui a eu lieu en septembre 2015 à Strasbourg.

Retrouvez toutes les informations de ce colloque sur : https://ltt2018.imag.fr/

ConférenceSaturday 6 October 2018

Grossesse et dépression

16h00-17h30  |  Bibliothèque Kateb Yacine - Centre commercial Grand'Place

Organisée par la MSH-Alpes, le Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie et les Bibliothèques Municipales de Grenoble.

Conférence 1 heure de psy d’Anne Denis, Maître de conférences en psychologie clinique, Université Savoie-Mont-Blanc.

Souvent considérée comme une situation naturellement heureuse, la maternité est aussi la première situation à risque de développer des troubles psychopathologiques pour une femme. La France comptant plus de 840 000 naissances vivantes par an, ce serait ainsi chaque année 142 000 femmes qui souffrent de dépression du post-partum. Cette conférence fera le point sur ce trouble encore méconnu et souvent sous-estimé.

Bibliographie en lien :

  • Jacques Dayan Les baby blues (PUF, 2016)
  • Alessandra Sublet T’as le blues, baby ? : à l’usage de toutes celles qui, comme moi, n’ont pas été prévenues... (Flammarion, 2013)
  • Brigitte Borsoni Des femmes, des bébés... et des psys (Eres, 2015)
  • Elaine A. Hanzak La dépression postnatale (DeBoeck, 2008)

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Lieu : Bibliothèque Kateb Yacine - Centre commercial Grand'Place

SéminaireMonday 8 October 2018

Usages et contestations des sciences : la nature et la communication chez les agriculteurs et les chasseurs

13h30-16h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

MSH-Alpes

1ere séance du séminaire Sciences, société et communication avec Christophe BATICLE (HM, Université de Picardie Jules Vernes).

En savoir plus : ssc.hypothese.org   |  sur twitter : #SSCgre

----

Le séminaire d’études Sciences, société et communication de la MSH-Alpes est organisé et animé par Mikaël Chambru, Maître de conférences à l’UGA et membre du Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (GRESEC). Il réunit des chercheuses et des chercheurs en Sciences humaines et sociales (SHS) s’intéressant aux aspects sociaux et discursifs de la pratique de la communication scientifique, à l’étude des sciences et des techniques ainsi qu’aux relations sciences-sociétés.