Accueil MSH-Alpes


Évènements passés

ConférenceMonday 14 October 2019

Sexe, antidépresseurs et néolibéralisme

18h30-19h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes, en partenariat avec l'Ecole de journalisme de Grenoble, Sciences-Po Grenoble et la SFR santé et société.

Conférence du Pr David HEALY, professeur de psychiatrie et pharmacologie (Université de Bangor, Royaume-Uni).

Certains médicaments, dont les antidépresseurs, peuvent durablement nuire à la vie sexuelle.
Le Pr David Healy évoquera, lors de cette conférence, comment les traitements médicamenteux tournent parfois mal, la difficulté des patients atteints à faire reconnaître le préjudice subi et leur impossibilité à obtenir une réparation judiciaire. Il proposera des mesures pour garantir une médecine plus fiable et pour sortir du « néomédicalisme », qui est à la santé ce que le « néolibéralisme » est à l'économie.
Ce « néomédicalisme », qui a entraîné le passage d’un « système de soins » à un système de « promotion de la santé », a davantage bénéficié à l’industrie pharmaceutique qu’à la santé humaine. La multiplication des cas d’effets secondaires graves liés à une médication suggère une défaillance globale et un manque flagrant d’intégrité, tant du côté des industriels que dans la sphère académique.

David HEALY est professeur de psychiatrie à l’Université de Bangor (Royaume-Uni). Il a étudié la médecine au University College de Dublin (Irlande) et à l’Université de Cambridge (Royaume-Uni). Ses domaines de recherche sont les effets indésirables de traitement, les essais cliniques en psychopharmacologie, l'histoire de la psychopharmacologie et l'impact des essais et des médicaments psychotropes sur notre culture. Ancien secrétaire de la British Association for Psychopharmacology, il est l’auteur de très nombreuses publications, dont plus de 200 articles scientifiques dans des revues à comité de lecture, et d'ouvrages tels que :

  • The Antidepressant Era (Harvard University Press, 1998)
  • The Creation of Psychopharmacology (Harvard University Press, 2002)
  • The Psychopharmacologists, Volumes 1-3 (New York University Press, 1996-2000)
  • Let Them Eat Prozac (New York University Press, 2004)
  • Mania: A Short History of Bipolar Disorder (Johns Hopkins University Press, 2008)
  • Pharmageddon (California University Press, 2012)

Disponibles en français :

Connu pour ses critiques de l'industrie pharmaceutique, il dénonce depuis de nombreuses années son rôle dans la marchandisation des maladies et ses techniques d’influence. Il a été témoin expert lors d’actions en justice pour homicides, suicides et anomalies congénitales impliquant des substances psychotropes. Il a attiré l'attention des régulateurs américains et britanniques sur les problèmes liés à ces substances, tout en sensibilisant les consommateurs sur la manière dont les sociétés pharmaceutiques vendent des médicaments en commercialisant des maladies et en s’entourant de scientifiques pour la diffusion d’articles scientifiques dont les chercheurs ne sont parfois que les prête-noms.

Discutants :

  • Bruno Harlé (pédopsychiatre, praticien hospitalier en pédopsychiatrie de l’hôpital de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or)
  • Ariane Denoyel (journaliste, directrice adjointe de l’Ecole de journalisme de Grenoble, enseignante associée à Sciences-Po Grenoble)

Conférence en anglais, traduction simultanée

Ouvert à tous, entrée libre

 

SéminaireMonday 14 October 2019

Le travail animal : repenser nos relations aux animaux

13h30-16h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Séminaire de la MSH-Alpes & de l'UGA, organisé et animé par Mikaël Chambru, Maître de conférences à l'UGA et membre du GRESEC.

Séance 4 du séminaire Sciences, société et communication avec Jean ESTEBANEZ (Lab’Urba, Université Paris Est).

Ce séminaire interdisciplinaire est ouvert aux masters 2, doctorant·es, chercheuses et chercheurs et professionnel·les intéressé·es par ces questions. Si vous souhaitez participer, merci de vous inscrire préalablement auprès de Mikaël Chambru

L’actualité du séminaire est à retrouver sur son carnet de recherche et sur twitter avec le #SSCgre.

 

Colloque internationalThursday - Friday, 10 - 11 October 2019

Les enjeux sociaux et environnementaux de la transition énergétique

Voir le programme  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes (jeudi 10) - Grande salle des colloques (vendredi 11)

ILCEA4

Colloque international organisé par Susanne Berthier-Foglar et Christophe Roncato-Tounsi (ILCEA4 - UGA).

Avec la capture du carbone, la transition énergétique est souvent présentée comme une des principales solutions pour diminuer l’empreinte environnementale de l’humanité et lutter contre les dérèglements climatiques. Pour répondre aux exigences du GIEC et maintenir la hausse globale des températures en-dessous de 1.5° C, il faudrait déployer massivement les énergies renouvelables (solaire, éolien et petit hydraulique en priorité) et laisser 80% des réserves prouvées d’énergies fossiles dans le sol. Ce colloque entend mettre en lumière les enjeux sociaux et environnementaux de cette transition énergétique et interroger le concept même de transition dans une perspective transdisciplinaire et historique.

Journée thématiqueFriday 11 October 2019

Du végétal dans l’assiette : science et pratique

14h00-21h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

MSH-Alpes en partenariat avec le réseau des Crous

A l’occasion de l’inauguration nationale des "lundis verts * en restauration universitaire", organisée par le réseau des Crous, avec le soutien du Rectorat de Grenoble, l’Université Grenoble Alpes et la Communauté Grenoble Alpes, la MSH-Alpes vous propose un regard scientifique et pratique.

Au menu de cet après-midi à la MSH-Alpes : conférences courtes, table ronde interactive, projection d'un documentaire.

* Lundi Vert

PROGRAMME

14h00-16h30 |  Conférences courtes

Ouverture
Thierry Ménissier, Vice-président recherche SHS, Université Grenoble-Alpes.
Jacques Dubucs, Directeur Scientifique, DGRI, Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Samantha Cazebonne, Députée des Français à l'étranger et auteure de l'amendement à la loi Egalim introduisant à titre expérimental un menu végétarien dans la restauration scolaire.

  • Pourquoi les humains adorent la viande : biologie et culture du carnisme. Marta Zaraska, journaliste scientifique, auteure de Meathooked. The History and Science of Our 2.5-million-year Obsession With Meat (Basic Books, 2016) ... "un des meilleurs livres scientifiques de l’année" selon la revue Nature.
  • Economie comportementale et végétalisation de l'alimentation. Nicolas Treich, directeur de recherche, INRA, Toulouse School of Economics.
  • Alimentation végétale : aspects nutritionnels et sanitaires. Denis Lairon, directeur de recherche, INSERM, ancien vice-président de la Société Française de Nutrition.
  • Végétaliser à tous les âges de la vie. Christophe Moinard, professeur de nutrition, directeur de la chaire Nutrition des seniors, Université Grenoble Alpes.
  • Modes de vie, comportements et durabilité. Jacques Fradin et Camille Lefrançois, Institut de médecine environnementale, Paris.
  • L’étude « Lundi Vert » en France : premiers résultats. Laurent Bègue-Shankland, Pr, Institut Universitaire de France, Université Grenoble Alpes.

16h30 | Table ronde

Animée par Yolaine de la Bigne, journaliste de presse écrite et de radio, avec :

  • Lamya Essemlali, présidente de Sea Sheperd France
  • Laure Ducos, chargée de mission agriculture, Greenpeace France
  • Brigitte Gothière, co-fondatrice de L214
  • Thomas Uthayakumar, chargé de projet alimentation durable, WWF France
  • Grégory Houssine, coordonnateur restauration du Crous de Poitiers
  • Salima Djidel, élue, adjointe à la Ville de Grenoble en charge de la restauration

18h00 | Apéritif dînatoire végétal

19h00 | Projection du film documentaire Love Meat Ender [2011, Belgique, 52'], suivie d’un échange avec son scénariste, Dr Yvan Beck, initiateur du "Jeudi veggie" en Belgique. Soirée animée par Véronique Magnin, journaliste scientifique et co-auteure de Moins de Viande (Solar, 2018).

GRATUIT -  RÉSERVATION OBLIGATOIRE

Retransmission en direct des conférences et de la table ronde  > https://youtu.be/42Uxuxagc0g

Pour ne pas en rater une miette, téléchargez l’ensemble du programme de la journée

SéminaireFriday 11 October 2019

La presse magazine et les médias, enjeux d'analyse

10h00-16h00  |  Salle du 2nd étage

Larhra, Gresec, Labex Item, MSH-Alpes

1ere séance du séminaire de recherche" Alpes, images, sociétés" organisé dans le cadre de l'axe Alpes de la MSH-Alpes.

Analyser les corpus de presse magazine et, plus généralement, de corpus pluri-médiatiques incluant textes, images et sons, nécessite des choix méthodologiques spécifiques, où se croisent enjeux d’analyse et contraintes techniques. Ce sont ces questions que cette première séance du séminaire LARHRA – GRESEC : Alpes, Images, Sociétés abordera, avec trois interventions croisant les regards en Sciences de l’Information et de la Communication et en Histoire. Deux présentations de travaux doctoraux le matin, et une présentation méthodologique sur l’utilité du logiciel d’analyse qualitative Nvivo dans le cas de corpus pluri-médiatiques l’après-midi.

PROGRAMME

Matinée, 10h-12h30 :
Le portrait de presse (Philippine Clot, doctorante, GRESEC)
Enjeux publicitaires, le cas des cosmétiques (Benjamin Coulomb, LARHRA).

Après-midi, 14h-16h :
Analyser des corpus hétérogènes, avantages et inconvénients de Nvivo (Benoit Lafon, professeur de Sciences de l’Information et de la Communication, GRESEC et Guylaine Guéraud-Pinet, docteure en Sciences de l’Information et de la Communication, GRESEC)

 

ConférenceTuesday 8 October 2019

L’Europe a-t-elle besoin d’une armée ? Bilan et perspectives de la défense européenne

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec : Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, CNRS, Grenoble Alpes Métropole, Ville de Grenoble, Librairie la Dérive, Sciences Humaines.

 

Première conférence de la saison 6 du cycle "Avenue centrale. Rendez-vous en sciences humaines" avec Delphine Deschaux-Dutard. Un évènement Nuances de sciences dans le cadre de la Fête de la Science 2019.

La politique européenne de défense a connu ces trois dernières années un important regain d’intérêt, suscité par un contexte politique et géopolitique du continent européen en pleine évolution. La décision britannique de quitter l’UE (Brexit), l’élection à la Maison Blanche de Donald Trump et les signaux contradictoires envoyés à ses alliés européens, la position internationale affirmée de la Russie, etc. ont ouvert une fenêtre d’opportunité inédite pour relancer le chantier autour de la défense européenne. Le Président français et la Chancelière allemande ont même en novembre 2018 appelé de leurs vœux la création d’une armée européenne. Mais ce projet est-il réaliste ? Que fait l’Union Européenne en matière de sécurité et de défense ? Quels sont les défis stratégiques qui se posent aux Européens ? Cette conférence visera à répondre à ces questions.

Delphine Deschaux-Dutard est maître de conférences en science politique à l’Université de Grenoble Alpes et membre du Centre d’études sur la sécurité internationale et les coopérations européennes (CESICE).
Ses recherches portent sur la sécurité européenne et transatlantique, la méthodologie de la recherche sur les questions militaires, la coopération militaire franco-allemande, et plus récemment la cybersécurité au sein de l’UE et de l’OTAN

Entrée libre
Cette conférence sera aussi retransmise en direct : https://youtu.be/4-BqssWRcm8

SéminaireMonday 7 October 2019

Tensions épistémiques autour de la vaccination : des controverses aux expériences ordinaires

13h30-16h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Séminaire de la MSH-Alpes & de l'UGA, organisé et animé par Mikaël Chambru, Maître de conférences à l'UGA et membre du GRESEC.

Séance 3 du séminaire Sciences, société et communication avec Jérôme GAILLAGUET (GSPR, EHESS Paris).

Ce séminaire interdisciplinaire est ouvert aux masters 2, doctorant·es, chercheuses et chercheurs et professionnel·les intéressé·es par ces questions. Si vous souhaitez participer, merci de vous inscrire préalablement auprès de Mikaël Chambru

L’actualité du séminaire est à retrouver sur son carnet de recherche et sur twitter avec le #SSCgre.

 

ConférenceSaturday 5 October 2019

Soulager les émotions difficiles

16h00-17h30  |  Bibliothèque Kateb Yacine - Centre commercial Grand'Place

Organisée par la MSH-Alpes, le Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie et les Bibliothèques Municipales de Grenoble.

Conférence 1 heure de psy de Marine Paucsik, psychologue clinicienne.

Nous faisons tous l’expérience d’émotions douloureuses comme la honte, la culpabilité ou encore la peur suite aux difficultés que nous rencontrons dans nos vies. Souvent nous avons tendance à tenter de soulager ses émotions en adoptant un regard critique et exigeant qui nous amène à lutter contre ses émotions, contre ce qui nous arrive ou contre qui nous sommes aujourd’hui, mais en vain.
La thérapie fondée sur la compassion nous rappelle alors que nul n’est parfait et que nous pouvons nous aider à traverser ses expériences douloureuses en adoptant un autre regard sur nous-même.

Bibliographie en lien

  • Rébecca Shankland, Jean-Paul Durand, Marine Paucsik, Ilios Kotsou, Christophe André et al. Mettre en oeuvre un programme de psychologie positive (Dunod, 2018)
  • Christopher Germer L’autocompassion (Odile Jacob, 2013)
  • Paul Gilbert Pleine conscience et compassion (Masson Elsevier, 2015)

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Lieu : Bibliothèque Kateb Yacine - Centre commercial Grand'Place

SéminaireThursday - Friday, 3 - 4 October 2019

Le « politiquement correct » : tabous, normes, transgressions

de 13h00 à 18h00 (le jeudi 3 octobre) et de 9h00 à 13h00 (le vendredi 4 octobre)  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

ILCEA4

Journée d’étude co-organisée par Dominique Dias (UGA, ILCEA4) et Emmanuelle Prak-Derrington (ENS de Lyon, ICAR).

L’expression « politiquement correct » est dérivée de l’anglais américain Political Correctness (PC) ou politically correct. Utilisée massivement par les mouvements contestataires à partir des années 1960 aux Etats-Unis, importée en Europe dans les années 1990, elle a acquis aujourd’hui le statut de formule, et se décline en « écologiquement correct », « sexuellement correct », voire « animalement correct », etc.

On constate un net clivage dans son utilisation : d’un côté, les défenseurs du PC qui promeuvent les formes d’interventionnisme dans la langue comme autant de manières de visibiliser et de valoriser des groupes perçus comme sous-représentés ou discriminés ; de l’autre côté, ses détracteurs, qui voient dans le PC au mieux une forme de langue de bois bien-pensante, au pire une tentative de manipulation et de désinformation.

Cette journée d’étude propose d’engager la réflexion sur les aspects suivants liés à la pratique du PC :

  • Les différentes formes d’interdits culturels et sociaux qui ont pris la forme d’interdits verbaux et la propriété du langage à ne pas exprimer les choses « directement ». L’interdit dont sont frappées certaines dénominations et l’instauration prescriptive de nouvelles désignations imposent des parcours référentiels susceptibles de modifier la conception et la perception du réel.
  • On pourra par conséquent s’interroger sur la façon dont le PC, en instaurant de nouvelles normes linguistiques, prétend modifier les normes sociétales. Quand cette modification est motivée par une volonté délibérée de tromper et de masquer, le PC s’inscrit alors dans la problématique du doublespeak.
  • Enfin, la transgression du tabou conduit à poser la question du politiquement incorrect. Qu’elle prenne la forme d’écarts discursifs ou bien qu’elle soit réalisée sur le mode de l’humour, cette transgression peut être à la fois perçue comme une libération dangereuse de la parole ou comme l’expression d’une nécessaire impertinence.

L’objectif de cette journée d’étude est de montrer les limites de l’étiquette PC, et de poser la question du tabou, des normes linguistiques et de leur transgression.

 

SéminaireMonday 30 September 2019

Impostures pharmaceutiques : médicaments illicites et luttes pour l’accès à la santé

13h30-16h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Séminaire de la MSH-Alpes & de l'UGA, organisé et animé par Mikaël Chambru, Maître de conférences à l'UGA et membre du GRESEC.

Séance 2 du séminaire Sciences, société et communication avec Mathieu QUET (CEPED, IRD / Université Paris Descartes).

Ce séminaire interdisciplinaire est ouvert aux masters 2, doctorant·es, chercheuses et chercheurs et professionnel·les intéressé·es par ces questions. Si vous souhaitez participer, merci de vous inscrire préalablement auprès de Mikaël Chambru

L’actualité du séminaire est à retrouver sur son carnet de recherche et sur twitter avec le #SSCgre.