Accueil MSH-Alpes


Syndiquer le contenu

Évènements

Évènements du Mois

Colloque internationallundi - mardi, 24 - 25 Juin 2019

Solidarités transnationales et culture visuelle

Voir le programme  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par ILCEA4, Mode(s), Larhra, Grenoble INP, Saint Louis University.

Résistances et mémoires révolutionnaires de la Seconde guerre mondiale à la Guerre froide.

Ce colloque international vise à ouvrir un champ de recherche novateur sur les mouvements de solidarité transnationale, à la croisée de l'histoire culturelle et de la culture visuelle. Cette approche cherche à explorer le rôle joué par la culture visuelle en tant que véhicule transnational de dissidence et de conscience collectives, ainsi que son implication dans le façonnement de mouvements sociaux par le biais de réseaux internationaux de résistance.

Nous proposons ici un cadre qui transcende les frontières nationales et relie les mouvements, les idéologies et les pratiques entre les hémisphères Sud et Nord. En effet, malgré des différences visibles entre divers contextes géographiques, la production visuelle développée par, ou en relation avec, les mouvements de solidarité peut être considérée comme faisant partie d'une culture de résistance transnationale, partagée par les géographies occidentale, de l'est de l'Europe et du tiers monde.

Ce colloque vise donc à dresser une cartographie déterritorialisée des mouvements de solidarité afin de comprendre les liens entre des pratiques politiques radicales et une culture visuelle de la résistance. Cette cartographie est nécessaire afin de mettre en évidence une histoire des mouvements de solidarité transnationale au sein de laquelle les pratiques visuelles et performatives étaient au cœur d’une politique de solidarité et de résistance. Pour procéder à cette analyse, il sera donc important de considérer la culture visuelle à la fois comme une pratique et une action sociale.

Nous invitons les doctorants, les jeunes chercheurs et les chercheurs confirmés dont les travaux mettent en relation les pratiques visuelles et artistiques avec la politique et l'histoire culturelle des mouvements de solidarité, depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la chute du mur de Berlin. Nous sommes particulièrement intéressés par des propositions de communications qui explorent les processus de transfert et d'échange, centrées sur les réseaux et la circulation des images, des personnes (artistes, cinéastes, photographes) et des idéologies. Le symposium cherche à montrer comment ces réseaux ont façonné une culture visuelle transnationale de résistance, tout en s'adaptant à ses contextes locaux et à ses luttes politiques.

Parmi les questions importantes que nous souhaiterions aborder :

- Comment l'activisme politique est-il canalisé/médiatisé/acheminé par des pratiques visuelles et performatives ?
- Peut on penser à une esthétique de la solidarité ou à une esthétique de la résistance ?
- Quels sont les potentiels et les enjeux des mécanismes de résistance : interventions publiques, presse écrite, affiches, cinéma, photographie ?
- Quels défis la collaboration présente-t-elle?
- Comment l'activisme réagit-il et contribue-t-il à la politisation de l'espace public ?
 
 

Journée d’étudesvendredi 28 Juin 2019

SCOP et SCIC : Les sens de la coopération

9h00-17h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

CREG

Cette journée d’études va permettre de présenter les principaux résultats d’un programme de recherche intitulé « Coop-in-and-out » et financé par l’ANR (Agence  Nationale  de  la  Recherche)  qui  se  clôture  en  2019.  Une  recherche de terrain auprès de douze Scop (Sociétés coopératives et participatives) et Scic (Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif) a été menée par une équipe de chercheurs pluridisciplinaires sur le thème de la coopération pendant près de 3 ans.

Ces   observations   de   terrain   ont   permis   d’interroger   " les   sens   de   la  coopération" mise en œuvre par les Scop et les Scic. Elles ont permis de mieux comprendre les "sens", comme significations, de la coopération pour les acteurs, et aussi les "sens", comme directions internes et externes, en particulier territoriales, de cette coopération. Au bout du compte, nous pouvons avancer quelques pistes sur « l’essence » de la coopération que les entreprises, au-delà des Scop et des Scic, pourraient déployer dans leurs activités.

Inscription gratuite et obligatoire

Programme de la journée

9 H 00 : Accueil

9 H 30 : « Coop-in-and-out » : conclusions du programme de recherche (1) : Des sens à l’essence de la coopération

11 H 00 : Table ronde d’acteurs : « In and out » : quelle articulation des relations de coopération ?

12 H 00 : Buffet sur place gratuit

14 h 00 : « Coop-in-and-out » : conclusions du programme de recherche (2) : La dimension territoriale de la coopération

14 H 30 : Conférence de Pierre Veltz, auteur de « France : Les territoires d’avenir » (2019) suivie d'échanges avec la salle

16 H : Table ronde d’acteurs : Le territoire, un espace propice à la coopération

17 H : Clôture