Accueil MSH-Alpes


Syndiquer le contenu

Évènements à venir

Colloquejeudi 1 Juin 2017

Rencontre internationale de la prévention des troubles des conduites alimentaires (TCA) et de l’obésité

9h00-17h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par le LIP/PC2S, en partenariat avec la MSH-Alpes, l'Université Grenoble Alpes, le CHU Grenoble Alpes et l'ENDAT

Rencontre internationale de la prévention des TCA et de l’obésité
La prévention conjointe : un nouvel enjeu de santé publique

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) et l’obésité touchent un nombre croissant d’individus en France et dans le monde. Ces troubles multifactoriels sont devenus un problème de santé publique et sont de plus en plus médiatisés à travers les lois de santé et les témoignages des personnes qui en sont atteintes. La prévention est un moyen de diminuer le nombre de personnes souffrant de TCA et d’obésité. Les techniques et les programmes de prévention sont en plein développement. Ce colloque a pour objectif de faire un état des lieux de ces programmes. Il vise également à présenter les innovations récentes qui proposent des interventions pour prévenir à la fois les TCA et l’obésité.

Suite à ce colloque, un workshop est organisé par l’Université Grenoble-Alpes en collaboration avec Eric Stice, concepteur du Body Project. Le Body Project est un programme de prévention des TCA qui a ensuite été décliné dans une version traitement pour les personnes atteintes de TCA. Ce workshop propose une présentation et des ateliers de pratique dispensés par Eric STICE en collaboration avec Rebecca SHANKLAND du Body Project version prévention qui se décline en 4 modules d’une heure prévu pour une application dans les établissements scolaires ainsi que dans d’autres contextes tels que les Maisons de Jeunes et de la Culture, les écoles de danses et les associations sportives. Cette journée de formation est destinée aux professionnels intervenants dans le champ de la prévention des TCA en vu d’une implémentation de ce programme sur le territoire français.

Coordination : Rebecca Shankland, Maître de Conférences en Psychologie, LIP/PC2S, Université Grenoble Alpes
Renseignements : Roxane Turgon

Inscription obligatoire avant le 26 mai 2017 : https://www.azur-colloque.fr/UGA/inscription/inscription/27/fr

Conférencejeudi 8 Juin 2017

Cyberattaques, Hack-back : Enjeux de sécurité nationale & internationale

19h30  |  Cowork in Grenoble - 16 Boulevard Maréchal Lyautey, Grenoble

Organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes, Cowork in Grenoble, Youtopie, Grenoble Alpes Data Institute, AMNECYS et avec le soutien financier de l'IDEX Université Grenoble Alpes.

Dans le cadre du nouveau cycle de conférences participatives Lieux dits, les sciences humaines prennent place, cette rencontre sera animée par Théodore  Christakis, Professeur de droit international, Membre Senior de l'Institut Universitaire de France et directeur du Centre d'Etudes sur la Sécurité Internationale et le Coopérations Européennes (CESICE).

L’essor dramatique des cyberattaques dans lesquelles sont impliquées des Etats et des acteurs privés constitue une véritable menace pour la paix et la sécurité internationales. Non seulement ces attaques menacent les activités des entreprises et la protection des données et de la vie privée mais elles constituent aussi souvent une source majeure de tensions entre les Etats, comme démontré encore récemment avec le «hacking» du parti démocrate aux Etats-Unis.
Comment donc répondre aux cyberattaques ?
La réponse à cette question nécessite d’abord un examen du cadre général du droit international pour définir les droits et les obligations des Etats.
Mais les acteurs privés jouent aussi un rôle prépondérant dans ce domaine, de la prévention des cyberattaques aux mesures de «cyber-défense active» qui peuvent parfois aller jusqu’à l’utilisation de techniques offensives comme le «hacking back». Les activités du secteur privé en matière de sécurité du numérique ne vont toutefois pas sans soulever différentes questions et controverses, tant politiques, qu’éthiques, techniques et, surtout, juridiques.
Cette conférence de Théodore Christakis, permettra d’examiner si les acteurs privés peuvent déclencher unilatéralement des mesures cyber-offensives en conformité avec le droit et aussi si les Etats devraient autoriser le hack-back et/ou s’appuyer sur des acteurs privés pour répondre aux cyberattaques.

Accès gratuit et ouvert à tous sur inscription : https://lieux-dits.eventbrite.fr (ouverture de la billetterie le 18 mai)

Conférencemardi 13 Juin 2017

Mobilités ambiguës et sociétés contemporaines

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisée par la MSH-Alpes dans le cadre du cycle Avenue centrale et animé par Luc Gwiazdzinski. En partenariat avec Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble Alpes Métropole, Ville de Grenoble, IGA, Pacte, BU Droit-Lettres, Sciences Humaines, Villa Gillet, Librairie La Dérive.

Depuis une trentaine d'année, plus que jamais sans doute dans l'histoire de l'humanité, la mobilité est devenue centrale dans la vie des personnes. Au sein d'un couple, souvent l'un et l'autre exercent leur profession dans des villes différentes. Dans leur existence pimentée de vols lointains pour le travail ou les loisirs, ils bougent sans cesse. Se sentent-ils pour autant plus libres ? En outre, ils tiennent à s'enraciner dans leur maison de campagne.

Ce va-et-vient caractérise la société contemporaine, ample phénomène dont Vincent Kaufmann analysera ici les conséquences : éclatement urbain, rôle impérieux de la voiture, embouteillage des transports, sort des enfants, et surtout capacité personnelle de s'adapter à cette mobilité, financièrement et mentalement, sous peine d'être marginalisé.

Cette conférence s’appuiera sur la nouvelle édition revue et actualisée de son ouvrage "Les paradoxes de la mobilité : Bouger, s'enraciner" (2017, Presses polytechniques et universitaires romandes).

Vincent Kaufmann est professeur de sociologie urbaine et d’analyse des mobilités à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Il dirige le laboratoire de sociologie urbaine  (LASUR). Depuis 2010, il est en outre directeur scientifique du Forum Vies Mobiles, un institut de recherché financé par la SNCF sur l’écomobilité. Ses travaux actuels portent sur la mobilité et ses liens avec la transformation des sociétés contemporaines et de leurs territoires.

 

Journée d’étudeslundi 19 Juin 2017

Deuxième journée d’étude francophone de Psychologie positive

9h00-17h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Événement organisé par le LIP/PC2S, l'UFR SHS, La MSH-Alpes, l'Association française et francophone de Psychologie Positive et la Chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique, GEM.

L’objectif de cette journée est de faire connaître les travaux réalisés par les étudiants francophones dans le champ de la psychologie positive afin de favoriser des liens avec des terrains d’application (membres de l’auditoire qui seront présents pour connaître ce qui se fait aujourd’hui en psychologie positive). De plus, la diffusion d’études pilotes réalisés par des étudiants dans le cadre de mémoires peut inspirer de nouvelles recherches permettant d’approfondir la compréhension des mécanismes impliqués dans l’efficacité des interventions qui visent l’amélioration du bien-être.

La psychologie positive est l’étude des conditions et des processus qui contribuent au développement du bien-être, des facteurs de résilience, à l’épanouissement et au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions.

Suite au succès de la première journée d’étude de psychologie positive organisée le 13 juin 2016 à l’UGA, nous proposons à nouveau cette manifestation dans le but d’encourager les étudiants à communiquer sur les résultats de leurs recherches. Les présentations des étudiants se feront sur la base d’un poster présenté en version informatisée (10 minutes de présentation + 5 minutes de questions/réponses).

Coordination : Rébecca Shankland, Maître de Conférences en Psychologie, responsable du Diplôme Universitaire de Psychologie Positive, Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie LIP/PC2S, UGA.

Inscription est gratuite mais obligatoire (nombre de places limitées) par courriel

Conférencejeudi 22 Juin 2017

Jacques Lecomte : Empathie et coopération. Leviers de progrès social

12h15-13h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Coordonné par Rébecca Shankland, organisé en collaboration par la MSH Alpes, le LIP et l'UFR SHS, avec le soutien de la Chaire Mindfulness, bien-être au travail et paix économique, GEM.

Conférence de Jacques Lecomte dans le cadre du cycle "Fil Good. Lier la recherche et le bien-être en société"

La psychologie positive ne se limite pas à l’étude du bonheur individuel, mais comporte une dimension collective et même sociétale.  Elle nous apporte de nouvelles connaissances sur l’être humain, qui peuvent avoir des applications pratiques très concrètes. Ainsi, la coopération et l’empathie ont du sens non seulement dans les relations interpersonnelles, mais également au niveau social et politique, et peuvent ainsi contribuer au bien commun. Ceci a été constaté dans des domaines aussi divers que l’éducation, la santé publique, le travail social, la justice, l’économie, l’environnement, l’entreprise, les relations internationales, etc.

Docteur en Psychologie, Jacques Lecomte est l’auteur de nombreux ouvrages de psychologie positive dont Les entreprises humanistes (Les Arènes, 2016).

Cette conférence de 45 minutes sera suivie de la présentation d'une étude menée par des chercheurs de la région (Arnaud Carré, Maître de Conférences en Psychologie, LIP/PC2S, Université Savoie Mont-Blanc).

La conférence sera également retransmise en direct dans le hall de la Bibliothèque Droit-Lettres, elle sera ensuite mise en ligne sur nos chaînes YouTube et Podcasts de l'Université de Grenoble.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Conférencejeudi 29 Juin 2017

Extérieur nuit, penser les nuits urbaines

20h00  |  Parc Paul Mistral & La Bobine - 42, Bvd Clémenceau, Grenoble

Organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes, la Ville de Grenoble, La Bobine, Youtopie et avec le soutien financier de l'IDEX Université Grenoble Alpes.

Dans le cadre du nouveau cycle de conférences participatives Lieux dits, les sciences humaines prennent place, cette rencontre sera animée par Luc Gwiazdzinski, Géographe, enseignant-chercheur à l'Institut de Géographie Alpine (IGA / Pacte - UGA).

Une rencontre dans le parc Paul Mistral, au pied de la Tour Perret.
L’occasion de réfléchir à l’espace et au temps que nous laissons à la nuit dans nos sociétés connectées et nos villes éclairées.
S’interroger sur la colonisation de la nuit par le jour et sur une société qui néglige les temps de pause et les espaces vacants.
Une conférence sur l'herbe, à la tombée du jour, pour se parler, échanger sur la nuit et sur les rythmes de nos vies et de nos villes.
L’occasion de développer une pensée nuitale loin de la raison du jour. Un entre-deux idéal pour penser (ou panser ?) la nuit et les temps de la ville.

Accès gratuit et ouvert à tous sur inscription : https://lieux-dits.eventbrite.fr (ouverture de la billetterie le 8 juin)