Cultures et sociétés dans les pays alpins
L’église au Moyen Age, surtout l’église paroissiale, lieu de culte par excellence est aussi le lieu de rassemblement privilégié de la communauté villageoise. Elle fonde la cohésion sociale du groupe et cristallise un fort attachement de la part des fidèles. C’est précisément l’étude d’un de ces édifices alpestres, dont la construction et l’histoire obscure font question, l’église des Gicons à Saint-Disdier en Dévoluy, plus connue sous l’appellation de Mère-Eglise, qui a suscité les rencontres franco-italiennes organisées à Grenoble au cours de l’année universitaire 2002-2003. Ce livre en est le fruit.

Le dossier complexe de Mère-Eglise offre en effet l’opportunité d’une réflexion sur un des massifs les plus mal connus des Alpes françaises, le Dévoluy – situé en Dauphiné dans les actuels départements des Hautes-Alpes et de l’Isère – tant il est vrai que la connaissance des sociétés de montagne et des rapports qu’elles entretiennent entre elles doit impérativement être fondée sur des études de cas.

Relevant le défi que pose à l’historien la rareté des sources, les six communications réunies dans ce volume tentent d’apporter un éclairage sur les relations entre territoire, sociétés et culture dans ce massif alpin qui n’a guère retenu jusqu’à présent l’attention des chercheurs, en raison justement du manque de sources :

Un effort important a été consenti à l’illustration du volume – documentation à part entière – qui enrichit la présentation des méthodologies proposées. Le présent ouvrage n’apporte pas toutes les réponses et la voie reste ouverte pour d’autres recherches, dans la lignée de cette collaboration franco-italienne.

Télécharger

Infos +

Sous la direction de Dominique Rigaux, Gisella Cantino Wathagin
Ed. CNRS-MSH-Alpes. Décembre 2005
ISBN : 2-914242-22-0
Langue : français