2020-2021_banniere_generale_humanibots.jpg


L’axe Humanibots de la MSH-Alpes adresse la question des frontières et intersections entre « espèces », devenue un sujet de réflexion citoyenne et politique, autant qu’elle anime la communauté scientifique en impliquant une forte interdisciplinarité. Les animaux et la place qui leur est conférée dans les sociétés humaines ont inspiré une grande diversité d’approches académiques. Objets de représentation, porteurs de symboles, ressources alimentaires et économiques, analyseurs de l’organisation sociale comme des besoins humains fondamentaux, les animaux et les relations polymorphes qui ont été établies avec eux constituent un objet de recherche interdisciplinaire foisonnant.  Dans ce même temps où se questionne la place donnée par l’humain à l’animal, est fortement interrogée l’intégration sociale en tant que sujet,  de l’objet technologique robot  – le robot dit social, voire compagnon, le cobot etc. Ces foisonnements scientifiques sur humain, animal, robot  partagent-t-ils des paradigmes scientifiques et culturels analogues ou semblables, peuvent-ils être un signe que l’homme moderne reconsidère sa place dans son écosystème ?

L’axe Humanibots abonde à cette réflexion par son groupe largement pluridisciplinaire de chercheurs académiques et non académiques, et organise ce cycle mensuel de séminaires, chaque mercredi de fin du mois à 12h15, pour nourrir les paradigmes et les controverses qui éclairent ensemble l'humain, l’animal, et le robot.

Un séminaire coordonné par Véronique Aubergé (LIG) et Christian Graff (LPNC), organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec le Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG), le Laboratoire de Psychologie et de NeuroCognition (LPNC) et le Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie/Personnalité, Cognition, Changement Social (LIP/PC2S).

En pratique

En visioconférence, les séances sont ouvertes à toutes et tous sans inscription.
Les enregistrements vidéo des séances seront ensuite disponibles.