Conférence, SéminaireRecherche

Conférence inaugurale : regards croisés d’une philosophe et d’une historienne

le 25 novembre 2021
17h30-20h
Conférence inaugurale du séminaire "Enquêter sur et avec le genre : une discussion interdisciplinaire" avec Sandra Laugier et Sylvie Steinberg.

Que fait le genre, comme « catégorie d’analyse » selon la formule de Joan Scott, aux disciplines traditionnellement établies, ou aux paradigmes dominants dans ces disciplines ?
Cette conférence inaugurale, partagée par une philosophe et une historienne, montrera que loin de rendre seulement visible des objets méprisés ou oubliés, il s’agit aussi de transformer nos façons de voir ce que nous croyons savoir, et ce faisant d’aiguiser la dimension critique de nos enquêtes.

"Ce que le genre fait à la philosophie morale et politique : l’exemple du care" - Sandra Laugier

L’éthique du care est depuis ses origines un décentrement. Prendre le point de vue de la vie ordinaire, c’est d’emblée une subversion qui induit un décentrement de l’éthique et de la philosophie morale par la prise en compte de la vie ordinaire. C’est le premier décentrement opéré par le care éthique : il est une rupture avec toute une tradition dominante en morale ;  Il en résulte un deuxième : le décentrement du politique : prendre en compte les plus vulnérables, et la mise en cause de l’éthique de la justice. Mais c'est aussi un décentrement du féminisme : le care est une question de responsabilité plutôt que d’égalité et de droits, et fait apparaître les inégalités fondamentales créées par la mise de femmes au service d’autres femmes.  

"Ce que le genre fait à l’histoire" -  Sylvie Steinberg

Peu de catégories d’analyse ont sans doute, dans les dernières décennies, été plus débattues que celle de genre. Peu de domaines de recherche ont connu d’évolution plus rapide en un temps si court. Au fil des années, les débats tant théoriques qu’épistémologiques ou méthodologiques ont eu pour effet de définir peu à peu les contours d’un champ de recherche inédit : si l’histoire des femmes s’intéressait depuis les années 1970 (et s’intéresse toujours) à des sujettes oubliées de l'Histoire, l’histoire du genre se définit d’abord par une approche ou une problématique. Or cette problématique a été posée de différentes manières qui renvoient et empruntent à des univers théoriques différents : soit en mettant l’accent sur la construction des identités sexuées, soit en tentant de reconstituer un système symbolique de représentation englobant féminité(s) et masculinité(s), soit encore en envisageant le genre comme un rapport de pouvoir, décliné sur les plans politiques, sociaux, économiques ou culturels.

Les intervenantes

Sandra Laugier est depuis 2010 professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, après avoir été professeure à l'université d'Amiens de 1998 à 2010. Elle est membre senior de l’Institut Universitaire de France (IUF) et directrice adjointe de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (ISJPS, UMR 8103 CNRS Paris 1). Spécialiste de philosophie du langage ordinaire, elle a mis en place en 2011 le GIS Institut du Genre du CNRS, dont elle préside depuis 2018 le conseil scientifique. Elle a créé en 2019 le master Etudes sur le Genre de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle a notamment publié et co-dirigé de nombreux ouvrages sur l'éthique du care, dont :
  • Le souci des autres : éthique et politique du care (EHESS, 2005)
  • Qu’est-ce que le care ? (Payot, 2009)
  • Face aux désastres (Ithaque, 2013)
  • Politics of the Ordinary. Care, Ethics, and Forms of Life (Peeters, 2020)
  • La société des vulnérables. Avec Nadjat Vallaud-Belkacem (Gallimard, 2020)

Sylvie Steinberg est directrice d’études à l'Ehess, membre du Centre de recherches historiques (CRH), spécialiste de la France d’Ancien Régime. Elle travaille sur la famille, le genre et la sexualité. Actuellement co-directrice de publication de la revue Clio. Femmes, Genre, Histoire, elle a codirigé les numéros 31/2010 "Erotiques", 44/2016 "Judaïsme(s). Genre et religion" et 52/2020 "Abuser/Forcer/Violer". Elle est l'auteure de nombreux articles historiographiques sur l'histoire du genre à l'époque moderne et a publié :
  • La Confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution (Fayard, 2001)
  • Une tache au front. La bâtardise aux xvie et xviie siècle (Albin Michel, 2016)
  • Une histoire des sexualités. Sous la dir. de S. Steinberg (PUF, 2018)

En pratique

Ouvert à toutes et tous. Gratuit sans inscription / Pass sanitaire requis.

 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - MSH-Alpes - A distance
Hybride : En présentiel à la MSH-Alpes / Retransmission en direct sur le web
Mis à jour le 12 novembre 2021