ConférenceRecherche

Les Mémoriaux du 13 Novembre

le 22 novembre 2021
11h
Conférence de Sarah Gensburger dans le cadre de l'axe "Mémoire en réseau" de la MSH Alpes.
Le procès des attentats du 13 novembre 2015 a débuté en septembre dernier. Il fait depuis lors l'objet d'une mise en archive d'une ampleur sans précédent. Sa tenue invite à poser sur la question de la nature des traces mémorielles qu'une société garde d'un tel événement comme de ses suites et à s'interroger sur le rapport entre éphémère et permanent qui s'y joue. Que signifie la mise en oeuvre croissante d'une mémorialisation immédiate des crises dont, au-delà des attentats, la crise du Covid a été une parfaite illustration ?
Cette présentation proposera une réflexion sur les cadres sociaux de production de telles traces, du point de vue des sciences sociales, à travers le cas de la mise en archives des messages, photographies et autres objets déposés de manière massive par la population devant les lieux touchés par les attentats sur 13 novembre 2015 à Paris dans les jours qui ont suivi et jusqu'à l'été 2016.

Sociologue, politiste et historienne, Sarah Gensburger est directrice de recherche au CNRS et directrice adjointe de l'ISP. Elle est l'auteur de nombreux articles et ouvrages dont :

En pratique

Cette conférence s’adresse principalement aux chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants, mais elle peut également intéresser un public de non spécialistes et est ouverte à tous.
En présentiel à la MSH-Alpes et en visioconférence | Sans inscription.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - MSH-Alpes - A distance
HYBRIDE : Conférence en présentiel à la MSH-Alpes et en visioconférence
Mis à jour le 13 novembre 2021