Aller au contenu principal

Quantifier le non-recours aux minima sociaux en Europe. Un phénomène d’ampleur qui peine à susciter le débat

Parution / Valorisation, Santé, Société

Le 16 mars 2022

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une étude sur le non-recours aux revenus minima garantis dans cinq pays européens. Un dossier réalisé en collaboration avec l’Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore).

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie, dans sa collection des Dossiers de la DREES, une étude sur le non-recours aux revenus minima garantis dans cinq pays européens ayant des niveaux de protection sociale proches : l’Allemagne, la Belgique, la Finlande, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Elle montre qu’il s’agit d’un phénomène durable et d’ampleur en Europe. Au-delà d’un état des lieux, ce Dossier, réalisé en collaboration avec l’Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore), présente les méthodes et sources de données utilisées. La quantification du non recours et l’identification de ses causes sont des enjeux majeurs : elles permettent d’affiner la connaissance des leviers pour lutter contre ce non-recours.

Présentation et lien vers la publication : Quantifier le non-recours aux minima sociaux en Europe - Un phénomène d’ampleur qui peine à susciter le débat. Céline Marc, Mickaël Portela (DREES), Cyrine Hannafi, Rémi Le Gall (ERUDITE, université Paris - Est Créteil ; DREES), Antoine Rode (ODENORE/PACTE, université Grenoble Alpes) et Stéphanie Laguérodie (CES, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Les dossiers de la DREES, N° 94, 15/03/2022.

Date

Le 16 mars 2022

Publié le 16 mars 2022

Mis à jour le 16 mars 2022