SéminaireRecherche

Des rythmes aléatoires

le 6 juillet 2021
11h-13h
Huitième et dernière séance du séminaire Rythmologies (2020-2021) avec Christian Graff.
Lors de cette séance, j’illustrerai par des exemples variés comment des phénomènes transitoires (événements brefs, tapes, chocs, pas, passages, impulsions, clics, …) qui se répètent à des intervalles de durée variable produisent des rythmes ponctuels.
La formalisation en rythme ponctuel permet de relever des patterns (motifs) temporels dans des séquences d’origines très variées.
Or des motifs qui se répètent représentent à mon sens des formes de régularité partielle. La régularité est en fait une propriété des structures et des fonctions du vivant ; elle se manifeste dans la plupart de nos activités générées spontanément.
Produire des suites irrégulières, et a fortiori aléatoires, demande au contraire un effort particulier.
Inspiré par des observations et des expériences comportementales sur les rythmes ponctuels, je propose de construire une échelle de l’irrégularité : elle irait de la régularité métronomique à l’aléatoire parfait. Sur un tel repère, j’accorde une place centrale au "n’importe quoi", qui est bien plus régulier que "l’aléatoire", que ce dernier soit produit de façon délibérée ou implicite

Christian Graff est biologiste du comportement (éthologie, psychophysique) à l’Université Grenoble Alpes, Laboratoire LPNC (Laboratoire de psychologie et neuro-cognition). Ses enseignements de la biologie s’adressent aux sciences humaines ; sa recherche concerne les liens entre action et perception. Après s’être focalisé sur l’étude du rythme irrégulier de micro-décharges de poissons électriques, il se consacre à l’amélioration sensorielle. Il a publié de nombreux articles parmi lesquels :

En pratique

En visioconférence : ouvert à tous sans inscription.

 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - MSH-Alpes
À distance (visioconférence) et en présentiel (salle de réunion 2e étage).
Mis à jour le 30 novembre 2020