Aller au contenu principal

Solidarité et assurance

Les sociétés européennes face aux catastrophes (XVII-XXI s.)

Ouvrage / Recherche

Au-delà de l’entraide solidaire entre les habitants et les communautés, les secours matériels aux victimes de catastrophes sont longtemps restés dépendants de l’existence de l’Etat, quand celui était suffisamment riche, puissant et soucieux de son image bienfaitrice. Tel était déjà le cas sous le Haut-Empire romain. En Europe occidentale, le recours à l’aide des princes est attesté depuis la fin du Moyen Âge.

Longtemps ces aides restèrent exceptionnelles et ne répondirent qu’aux sollicitations des victimes, avant de devenir dans certains pays un instrument de gouvernement, en France notamment, mais aussi en Angleterre ou dans les monarchies éclairées d’Europe centrale ou orientale. Là où les Etats étaient moins puissants, comme les cités grecques de l’Antiquité, les mini-territoires de l’Empire germanique ou des petits cantons suisses, les populations furent au contraire conduites à s’organiser pour mutualiser les risques.

D’une manière générale, les modalités d’assistance possible relèvent de deux systèmes différents. Le premier est relatif aux diverses interventions « post-catastrophe ». Ainsi en va-t-il des formes de l’entraide solidaire, de l’organisation de la solidarité privée comme la « Chaîne du bonheur » en Suisse ou les collectes internationales. L’appel au budget de l’Etat et à la solidarité nationale relève des mêmes principes, qu’il s’agisse de dégrèvements fiscaux ou des impôts exceptionnels. Les dispositifs « ante-catastrophe » ne sont pas toujours différents quand se pérennisent ou s’institutionnalisent des structures charitables. Plus spécifiques sont à cet égard les systèmes d’assurance participant d’une politique intégrée de réduction des vulnérabilités, ou les fonds d’indemnisation agricole pour faire face aux « calamités agricoles » non assurables et « d’importance exceptionnelle ». Examiner sur le temps long la mise en place de ces différents processus, le passage progressif d’une entraide solidaire plus ou moins efficiente à une prise en charge par l’Etat des dispositifs d’assistance, comme le retour dans les sociétés contemporaines, à l’échelle locale, nationale ou internationale, des formes de l’entraide solidaire, tel est l’objet des contributions rassemblées dans ce volume.

Publié avec le soutien de la Région Rhône-Alpes.

Télécharger

Couverture (JPG, 51.6 Ko)

En savoir plus

Date de publication :

Informations complémentaires

Sous la direction de René Favier, Christian Pfister
Ed. CNRS-MSH-Alpes. Janvier 2008
ISBN : 9782914242295
Langue : français
Copyright : CNRS-MSH-Alpes

Publié le 9 avril 2020

Mis à jour le 26 octobre 2023